Biographie

PROFESSIONNEL

Septembre 2021 : Gestionnaire RH interministérielles à la Préfecture du Cantal

Juillet 2018 – Janvier 2021 : Déchargé syndical à temps complet (DSTC) pour la CFDT Défense Île-de-France (). Elu au Bureau syndical (BS). Elu à la Commission Exécutive (CE). Responsable du développement (historique victoire aux élections professionnelles de décembre 2018, devant FO et syndicat passé de 850 à 1000 adhérents). Titulaire en Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT périmètre administration centrale) – 800 agents, en Commission Administrative Paritaire (CAP en administration. centrale) – 3000 agents, Comité Technique de Réseau (CTR – Réseau employeur national) – 800 agents. 

Juillet 2012 – Juin 2018 – Gestionnaire finances (service des essences des armées)

Avril 2011 – Juin 2012 : Gestionnaire RH (service des essences des armées)

Juin 2009 – Mars 2011 : Collaborateur de cabinet ministériel (Secrétariat d’Etat à la Justice)

Avril 2008 – Mai 2009 : Collaborateur de cabinet ministériel (Secrétariat d’Etat à la Défense)

Janvier 2006 – Mars 2008 : secrétaire de direction (Etat-major de l’armée de Terre – Bureau des systèmes d’infrastructure)

Juillet 2004 – Décembre 2005 : Garde républicain (2ème Régiment d’infanterie – Paris)

Octobre 2003 – Juin 2004 : Elève sous-officier de gendarmerie (Ecole de Montluçon)

Juillet 2001 – Septembre 2003 : Négociateur immobilier (Century 21 Paris – Century 21 Sanary-sur-Mer)

Avril 1995 – Septembre 1995 : Elève sous-officier de l’armée de l’air (Ecole de Nîmes, école de Rochefort)

Août 1992 – Juillet 1994 : service militaire (Base aérienne 118 Mont-de-Marsan – Grades aviateur de 1ère classe, caporal, caporal-chef, sergent)

ENGAGEMENT ASSOCIATIF

Octobre 2021 : Président de l’Ufal Pays d’Aurillac (combat laïque, combat social, membre de l’Ufal)

Octobre 2021 : Délégué départemental de l’Education nationale (DDEN) (Cantal – Académie de Clermont-Ferrand)

2015 – 2017 : Administrateur FCPE des Hauts-de-Seine, élu représentant des parents d’élèves (école Paul Langevin – Malakoff)

2016 – 2019 : Président de l’Observatoire de la Laïcité des Hauts-de-Seine, antenne de l’OLVO devenue Forces Laïques

2015 – 2018 : Président élu du Comité des fêtes (association à caractère social et culturel (Service des essences des armées – 130 personnels militaires et civils)

ENGAGEMENT POLITIQUE

2020 – Délégué général du PRS

2019, co-fondateur et secrétaire général du Parti Républicain Solidariste (PRS), né de Forces Laïques (Présidente Laurence Taillade)

2019 – Candidat, tête de liste, à l’élection européenne

2017, co-fondateur et secrétaire général de Forces Laïques, le Parti Républicain Laïque (présidente, Laurence Taillade).

2016, participation active dans le cadre de la candidature de Jean-Luc Bennahmias à la primaire organisée au sein de la Belle Alliance Populaire, en vue de l’élection présidentielle 2017. Résultat : 1% des suffrages. On y a cru.

2015, création de l’Union des Démocrates et des Écologistes (président, Jean-Vincent Placé ; vice-présidents, Jean-Luc Bennahmias et François de Rugy ; secrétaire général, Christophe Madrolle). Confédération rassemblant le FD, Écologistes!, GMR et Génération Écologie – GE (qui se retirera la veille du Congrès fondateur), membre du Bureau national. Écologistes! quittent l’UDE à l’été 2016. Coordonnateur des Hauts-de-Seine jusqu’à septembre 2017, je cède mon mandat à Julien Richard, ancien adjoint au maire d’Asnières (92),

2014, membre fondateur du Front Démocrate Écologique et Social (président, Jean-Luc Bennahmias) – FD. Coordinateur du FD pour le département des Hauts-de-Seine, animateur de la section UDE-FD de Malakoff, exercice jusqu’à septembre 2017,

2013, création de Le Rassemblement Citoyen – LRC (Présidente, Corinne Lepage), co secrétaire général. GMR se retire la veille du Congrès fondateur, faute de consensus et de projet politique.

2012, scission d’avec LGM qui a choisi de faire la campagne de Nicolas Sarkozy, Président de la République sortant. Création de Gauche Moderne et Républicaine – GMR  (Président, Michel Suchod, ex-secrétaire général de LGM – Secrétaire général, Gilles Casanova), membre fondateur, délégué général. Jeune parti politique, autonome financièrement, idéologiquement et politiquement. Campagne pour François Hollande, élu Président de la République, le 6 mai,

2011, participation à la création de l’Union des Démocrates Indépendants – UDI que je ne rejoins finalement pas à la veille de l’université d’été de lancement. L’UDI n’est toujours pas, à mon sens, une confédération indépendante idéologiquement et financièrement,

2010, participation à la création de l’Alliance Républicaine Écologiste et Sociale – ARES (président, Jean-Louis Borloo) avec LGM (Bockel), le Parti Radical Valoisien (Borloo) et le Nouveau Centre (Morin),

2008, participation à la création de La Gauche Moderne, président, Jean-Marie Bockel – LGM,

2007, la campagne de l’élection présidentielle suscite l’engouement de la jeunesse et une  nouvelle vague, orange. J’ai soutenu le MoDem, sans toutefois y adhérer,

Campagnes

Campagne active auprès des candidats FD, PS, mdP, MRC, PRG et MoDem aux élections départementales de mars 2014, sur les Hauts-de-Seine (92).

Soutien aux candidats MoDem et PS des élections municipales partielles de Clichy, Puteaux et Asnières (92).

Candidat investi par le FD pour les élections régionales d’Île-de-France de décembre 2015, non retenu sur la liste d’alliance de Claude Bartolone, candidat PS, tête de liste. Soutien de la liste PS-UDE-PRG-mdP, au premier tour. Spectateur au second, cause ultra gauchisation.

En somme, je suis ce que l’on voudrait nommer un centriste de gauche. Attaché aux valeurs humanistes, démocrates, républicaines et laïques, je privilégie les projets, l’intérêt commun et l’aventure collective aux postes. Alors à quoi bon persister au sein de partis politiques ? Ce sont les partis qui font les femmes et les hommes politiques, ceux-la-mêmes qui nous gouvernent. Il est donc difficile de faire valoir ses idées ailleurs qu’au sein d’une entité politique, bien que l’action syndicale et associative demeure nécessaire à la nation. Elles apportent tout autant dû tissus social et un contre-pouvoir. Pour porter une idée haut et fort, il faut être audible, il faut passer par les urnes.

Tout naturellement, à constater qu’aucune offre ne me correspond, quand les responsables des mouvements politiques font défaut, s’évertuent à jouer le jeu des chaises musicales au détriment de leur concitoyens, quand les élus et représentants de la République font dans le communautarisme et partitionnent la société française toute entière, quand l’École ne parvient plus à jouer son rôle d’enseignement, d’émancipation, enfin quand le principe de Laïcité est constamment remis en question par les plus hautes instances du pays, j’ai envie de prendre les choses en main.

Alors voici le Parti Républicain Laïque que j’ai cofondé avec Laurence Taillade, qui en est la présidente.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.