Éducation : le constat, ma vision

J’ai souhaité réagir à cet article de l’Observatoire des Inégalités qui constate que la France n’investit pas financièrement dans l’éducation de nos enfants tels que le font les trois quarts des pays européens, plus qu’elle.
Avant toute considération financière, je m’attache à la gestion, au mode de fonctionnement, à la formation du corps enseignant, à l’esprit de notre École.
Cela est abordé en dernière partie du texte. L’on n’a pas investi pour capitaliser sur tous les plans, l’on ne s’est donc pas modernisé, l’on a donc fait le choix de ne pas vouloir que nos enfants et nous-mêmes nous émancipions à l’école.
Ce constat est un crève-coeur. Je le répète de temps à autres mais les gens ont peur du changement et pensent que cela pourrait être pire.
Le plus difficile pour nous, œuvrant dans un parti politique, est de trouver le bon angle pour aborder ce sujet majeur qui met à mal notre société. Comment faire comprendre que si l’on n’abandonne pas l’électorat que représente les fonctionnaires de l’Éducation Nationale, notre société française, s’écroulera ? Aurions-nous suffisamment de courage, nous-mêmes, politiciens élus et non élus pour oser remettre en question tout un système édifié sur les ruines d’après guerre ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.