Shopping de l’asile : et alors ?!

Va falloir arrêter vos élucubrations, les bien-pensants et autres relativistes invétérés qui s’attribuent toute vérité et désignent celles et ceux qui ne pensent pas la même chose tels des extrémistes et des intolérants. L’on peut être humaniste et clairvoyant. Lorsque l’on veut gagner une course de pilotage, mieux vaut ne pas être « mou du genou ».

Le Parisien du jour relate la séquence au cours de laquelle Nathalie Loiseau, questionnée au Sénat lors d’un débat sur la crise migratoire en Europe, a lâché un « shopping de l’asile ». La ministre explique (voir tweets, ci-dessous) que ledit shopping existe et qu’en cela, c’est regrettable.

IMG_1899

Cela ne sous-entend pas que ce terme s’adresse à tous les immigrants parvenant en Europe. Cela existe, voilà tout. Et de rajouter que l’asylum shopping est utilisé depuis 20 ans, en Europe ! Si le terme est utilisé, c’est qu’il définit une situation.
Ceux qui s’en émeuvent, majoritairement les politiques bien à Gauche, ne sont pas forcément ceux qui font preuve d’empathie ni d’humanisme, généralement. Ceux-là ont la plume facile pour s’en revendiquer mais ont tendance à vouloir entretenir la misère sur un territoire bien défini et dévolu à leur cause électoraliste.

Il n’est pas plus longtemps acceptable d’entendre des représentants politiques et des élus du peuple s’élever contre celles et ceux qui traduisent en langage populaire les réalités de ce monde ! Que cachent donc ces procès d’intention ?

« Shopping » dans Le Larousse : « Action de se rendre dans les magasins pour regarder les vitrines, les étalages et faire des achats. ».
Vu comme ça, c’est méprisant pour quiconque fuit son pays par obligation et cherche une terre d’accueil, momentanément.
Toutefois, on peut aisément comprendre, sans chercher à créer de polémiques comme celles qu’aiment à dispenser les populistes d’extrême Gauche (Mélenchon, Martinez) et Droite (Le Pen, Dupont-Aignan) voire ceux de la nouvelle Droite extrême (Wauqiez), qu’une partie de celles et ceux qui deviennent des réfugiés sur le sol européen fassent des choix. Pour faire des choix, il faut être averti, informé. Pour ce faire, il y a de nombreuses associations, organisations gouvernementales, non gouvernementales, religieuses et hélas de nombreux réseaux de trafiquants en tous genres.
Alors oui, dès « migrants » ont des préférences, font des choix selon leur culture, leur coutume, leur croyance et les font bien souvent, malgré eux, trompés, enrôlés.
Mais encore, quoi de plus naturel que d’essayer d’aller vers le pays offrant les conditions d’asile les plus avantageuses ?
Oui, la désignation de « asylum shopping » peut sembler dégradante, choquante mais c’est la réalité.
Cela n’entame en rien le fait que l’on puisse s’émouvoir de la misère de tous ces êtres humains que l’on ne sait généralement pas accueillir, notamment en France. Le terme « accueil » ne se résume pas à offrir un toit, un lit, de quoi se nourrir ; l’ambition d’une nation à vouloir permettre à un réfugié, quelque soit son statut, de s’installer sur son sol, parmi nos concitoyens, doit aller bien au-delà. Pour autant, comment l’État français peut proposer un avenir, même momentané, à une famille d’Érythréens lorsqu’il n’est plus capable depuis des décennies de proposer à sa propre population des projets sociétaux d’ampleur ?

Malgré que j’éprouve du mal à faire confiance au chef de l’État et à son gouvernement pour de multiples raisons, il faut lui reconnaître une ambition européenne, ainsi qu’à sa ministre des affaires dédiées. Paraîtrait même que la politique migratoire française aurait la main ferme. Alors, cette petite émotion de quelques-unes, de quelques-uns ne cache-t-elle pas bien des maux et des lacunes au sein des organisations politiques concernées, tel un arbre sec qui cacherait un désert de réelle considération de ses concitoyens, des populations occidentales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s