Clientélisme et crispations identitaires. La France manque cruellement d’Éducation.

En France, le malaise est bien présent et chacun le ressent : les signaux nous parvenant de celles et ceux qui s’arrogent l’interprétation du fait religieux pour le diffuser de manière à imposer une vision de la société, non conformes aux règles qui régissent notre société, sèment le trouble et la méconnaissance et l’incompréhension viennent parachever leur action, suscitant la crainte et la défiance envers les communautés religieuses, elles-mêmes très fédérées et ostentatoires accroissant notre sentiment d’oppression. Lire la suite

Ok, #LREM. #Législatives2017

La République En Marche (REM) a parlé !

Comme prôné par Emmanuel Macron, depuis plusieurs mois, les candidats investis par le mouvement politique qui l’a porté au pouvoir, sont pour moitié issus de la société civile, comme on dit, et pour autre moitié, des parlementaires sortants ou des citoyens expérimentés et ou responsables politiques. LREM a aussi réussi le pari d’investir autant de femmes que d’hommes malgré le faible taux de candidatures féminines. En cela, je souhaite saluer les travaux et le résultat obtenu par les équipes d’En Marche !

Sur le département des Hauts-de-Seine, Lire la suite

#Présidentielle2017 : Le #podcast de mon passage sur Ici Radio Canada – Québec #Direct

Je soutiens Emmanuel Macron dès lors qu’il fut nommé ministre de l’Économie dans le gouvernement II de Manuel Valls.

Inconnu, jamais élu, il s’est rapidement imposé comme un homme politique moderne, avec ses méthodes de communication et une vision réformiste de l’économie française.

La dynamique Macron a pris son envol avec les #JAM, début 2016. Les Jeunes Avec Macron ont lancé la premiere réunion publique qui rassemblait jeunes entrepreneurs et startupeurs, en présence de Pascal Terrasse, député socialiste de l’Ardèche, spécialiste des questions sur le numérique. J’étais dès lors convaincu du sens que voulait donner le ministre de l’Économie à son action au service du pays : libérer les énergies, en s’adressant à celles et ceux à qui, jusqu’ici, aucun responsable politique ne prêtait ni attention, ni considération.

Investir dans la Culture, dans l’Éducation, dans la Recherche ou encore dans la Formation… là est la clé. Une bonne dose d’humanisme accompagnée de mesures de contrôles, tel est l’équilibre vers lequel il faut tendre. C’est la vision que porte le candidat Macron.

Le 7 mai, #JeVoteMacron.

Je remercie Claude Bernatchez de m’avoir donné la parole et Andréanne Plante pour la qualité de ses travaux d’investigation et d’information.

Ici Radio Canada – Émission Premiere Heure
6 h 44 Écouter Présidentielle française : Le point de vue des militants