La Loi est passée ? Alors tant pis…

Si ces femmes se sentent bien, couvertes comme elles le sont, à la plage, alors tant mieux pis.

Tant pis pour nous tous car on le sait bien, ceci participe d’un vide politique qui, entretenu ou pas, peu importe, faute de projets sociétaux d’envergure qui permettraient au plus grand nombre de s’émanciper, d’entreprendre, d’être tout simplement optimistes sur leur présent et l’avenir de leurs enfants, permet à cet édifice restrictif de libertés essentielles et asservissant, de prendre place, peu à peu, trouvant même des soutiens et encouragements dans nos partis politiques historiques et chez certains de nos élus.

Oui, l’instance admisnistrative suprême de notre pays a, par sa décision récente, rappelé qu’une plage est un espace public dans lequel chacun peut, isolément ou en groupe, promouvoir, encourager et pratiquer le communautarisme. Décision que chacun doit respecter. Force à la Loi ! La justice permet d’éviter les amalgames et les débordements. Elle n’est toutefois pas la réponse au sentiment d’insécurité qui devient permanent. Ainsi, la religion, tantôt salvatrice, tantôt grande exacerbatrice de sensations et de tensions, y trouve un terreau des plus fertiles. Là où un individu pouvait se délasser paisiblement sans penser à rien d’autre qu’au ciel bleu, au soleil et à la mer, pourra de plus en plus se trouver juste à côté d’une femme, d’un homme qui, par son accoutrement, lui renverra, sans même lui adresser la parole, qu’il est un impur du seul fait qu’il est en maillot de bain. Car c’est cela le message du couvrement des femmes dans ce que font certains dans leur appropriation de la religion. À force de répéter de simples mots et de renouveler les mêmes images, ils finissent par être acceptés par le plus grand nombre et devenir la norme. Certes, nous n’en sommes pas là mais l’on y va. Et de rajouter qu’hélas, parmi celles et ceux qui nous gouvernent, les premiers qui s’approprient  le fameux vêtement vecteur de messages ne le font pas dans un esprit laïque ou républicain, ils le font par construction électoraliste.

Tant pis pour les musulmans qui ont fait le choix d’embrasser la religion à des fins de compréhension de l’autre, du monde, d’émancipation intellectuelle. Ceux-là sont inaudibles. Ils sont privés de parole par ceux qui politisent leur religion.

Tant pis pour les catholiques qui verront revenir certains démons car on leur indiquera que le christianisme est une valeur refuge face à la montée de l’islamisme radical.

Tant pis pour les autres religions qui subiront, plus encore qu’actuellement, les dommages collatéraux.

Tant pis pour nos espaces de vie communs, voués à devenir des théâtres d’affrontement psychologiques, verbaux et physiques.

Tant pis pour l’École pour laquelle on n’a pas su, voulu trancher la question de l’introduction du signe religieux pour des raisons de justice et de liberté.

Bref, dans ces cas précis de plages ou encore de centre aquatique, le droit administratif, la Justice ne sont que des outils dans les mains d’un petit nombre pour diriger et contraindre une masse d’individus. La justesse, ce n’est pas simplement de répondre à des situations selon le code pénal mais de prendre des décisions justes, dans l’instant, pour répondre à un besoin de la population. Les livres de droit, en France, ne rassurent que ceux qui les lisent. Et si l’on n’a pas de croyance en telle ou telle divinité, si l’on n’appartient pas à un groupe de réflexion ou de prière, cachons-nous, n’exprimons rien. Le droit ne considère pas cette dimension. Nos craintes ne sont pas considérées mais simplement désignées impropres à la vie en république.

Aimez-vous les uns, les autres, ils disent… Nous, le plus grand nombre, dans notre grand silence, nous le voulons, sans besoin de prière mais nous nous sentons de plus en plus oppressés. Et ça, la Justice ne peut le nier et s’y opposer indéfiniment.

img_4318

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s