Malakoff : crèches, cantines, mairie… en grève à partir de lundi

Mairie de malakoff -Le Parisien

Article sur Le Parisien

« Une partie des services ont déjà été perturbés ce jeudi. Mais dès lundi 11 janvier, une grève reconductible va toucher plus largement les services publics de la ville (PCF) de Malakoff. Centres de loisirs, crèches municipales, cantines ou encore services de la mairie pourraient ne pas accueillir le public. Le syndicat CGT réclame la régularisation des salaires des fonctionnaires. «Des primes ont été données aux catégories A et B, nous exigeons que les plus petites catégories les obtiennent également», explique l’antenne locale. Des informations doivent être affichées dans les différentes structures concernées afin que les parents puissent s’organiser. »

Je comprends tout à fait qu’une catégorie de personnels municipaux, qu’ils soient administratifs ou techniques, jugeant des mesures de revalorisation de primes injustes et clivantes, fasse grève et c’est son droit. Ici, parmi les services concernés, il y a les structures où l’on accueille des enfants. Le problème qui se pose dans ce cas-là est que les parents sont mis à contribution. Certes, chaque parent est prêt à assumer la garde de son enfant en cas d’empêchement du personnel encadrant ou des professeurs et maîtres. Encore faut-il que les moyens de communication et d’information soient suffisamment performants et pensés pour échanger et prévenir en temps utile chaque famille. Et c’est le sens que prennent les moyens mis en place par la ville de #Malakoff. Cependant, il y a une dimension à prendre en compte, c’est celle de l’engagement professionnel de chaque parent d’élève auprès de son employeur. Si certains peuvent s’arranger aisément et sans heurt, d’autres, ne jouissent d’aucune largesse d’organisation en terme d’horaires. Avec les nouveaux rythmes scolaires mis en place dès 2013, sur Malakoff, en 2014, l’on assiste à un découpage de la journée en 7 temps. Tout d’abord, celui de l’accueil du matin, de 7h30 à 9h00, celui de la classe, de 9h00 à 12h00, le temps du repas de 12h00 à 13h30, à nouveau la classe, de 13h30 à 15h45 puis les nouvelles activités périscolaires (NAP) de 15h45 à 16h30, le goûter de 16h30 à 17h00 et l’accueil du soir, de 17h00 à 18h30. Ces 7 séquences dans la journée de nos chérubins sont encadrées par des fonctionnaires de l’Éducation Nationale, concernant la classe et, pour ce qui est des temps de restauration, accueil loisirs et NAP, par du personnel communal (fonctionnaires, agents sous contrat et vacataires). Concernant la grève des agents travaillant sur le site de l’école Paul Langevin, ils ont été en grève jeudi 7 janvier dernier. Conséquence, seule la classe fut assurée, obligeant les parents informés la veille à s’organiser à la hâte pour garder ou faire garder leurs enfants. Je ne crois pas que ce soit là une grande marque de considération vis-à-vis des parents que nous sommes, le problème d’attribution des primes n’étant pas survenu la veille et sa remise en question n’étant pas à un jour près. Une fois de plus, je renouvelle mon soutien à celles et ceux qui se battent pour leurs droits et leur avenir.

J’espère qu’in fine, nous serons informés des suites données à ce mouvement de grève qui va durer toute la semaine prochaine. L’école maternelle Paul Langevin devrait être moins impactée par l’absence des personnels, les trois quarts travaillant sous statut de vacataire devraient être présents pour assurer l’accueil et le bon déroulement de la journée. Cependant, j’ai du mal à faire le lien entre la journée de grève de jeudi et la semaine de grève qui arrive. Je suppose qu’ils ont dû avoir gain de cause ou bien qu’une journée de grève leur coûte trop sur leur rémunération, ce qui serait compréhensible dans les deux cas.

Deux problèmes demeurent et c’est le cas dans de nombreuses communes. Le premier est que le service publique n’est alors pas assuré. Je pense que l’on peut réfléchir à mieux organiser celui-ci sur Malakoff afin de faire face à toute éventualité et d’accueillir continuellement les enfants. Le second est que nombre d’employés communaux, fonctionnaires, assimilés, sous contrat, vacataires ne sont pas correctement rémunérés.

À suivre…

Thierry Gibert

Parent d’élève

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s